Grande Bretagne : Des gangs de « sextorsion » tracés au Maroc, aux Philippines et en Côte d’Ivoire

0
315

La police britannique a tracé un certain nombre de gangs de chantage sexuel au Maroc (qui avait déjà connu une affaire similaire à Oued Zem), aux Philippines et en Côte d’Ivoire, où des agents travaillent avec les autorités locales pour aider à briser leurs opérations et traduire les auteurs en justice, rapporte The Independent.

Au Royaume-Uni, le phénomène de « sextorsion » s’est amplifié avec plus de 900 cas signalés jusqu’à présent en 2016, soit plus que le double comparé à 2015. Les gangs criminels organisés font du chantage à un nombre croissant de jeunes hommes après avoir utilisé les médias sociaux pour les inciter à pratiquer des actes sexuels devant l’écran.

Lire la suite

PARTAGER SUR

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE